Fabrice Eboué : nouveau spectacle à la Renaissance

Avis aux amateurs du genre, le sniper du rire hexagonal, l’as du stand up trash et mordant, le king de la punchline qui pique est de retour ! Sur la scène du Théâtre de la Renaissance, le célèbre humoriste Fabrice Eboué (à l’actualité florissante), vous offre un tout nouveau spectacle, alléchant… A voir !

Fabrice Eboué, comique de style

Décidément, 2017 sera l’année Eboué ! Après deux ans d’absence, l’humoriste star révélé par le Jamel Comedy Club (dès la première saison, aux côtés de Thomas N’Gijol, Noom Diawara ou Claudia Tagbo), s’apprête à remonter sur les planches parisiennes, au Théâtre de la Renaissance. Une nouvelle aventure attrayante – en solo – qui s’organise en parallèle d’un tout autre projet artistique : la sortie (en octobre prochain) de son dernier film, Coexister. Pour cette troisième réalisation (après Case Départ et Le Crocodile du Botswanga), Fabrice Eboué s’est entouré de comédiens d’exception, Ramzy Bedia, Guillaume de Tonquédec, Audrey Lamy ou Jonathan Cohen, pour aborder, avec humour et dérision, les relations inter-communautaires. Côté one-man show si, pour l’instant, on joue la carte de la surprise, on peut tout de même s’attendre à retrouver ce qui a fait le succès de ses précédents spectacles (Faites entrer Fabrice Eboué et Fabrice Eboué, levez vous), un savant mélange d’impertinence, de dérision (et d’autodérision) d’improvisation, d’ironie et une actualité passée au crible et détournée « sauce Eboué ».

Idéal pour commencer 2018 avec le sourire !

Frissons au Théâtre de la Renaissance

Vous aimez vous faire peur devant un bon film d’horreur ? Cette saison, direction le Théâtre de la Renaissance pour l’incontournable Dame Blanchede Sébastien Azzopardi et Sacha Danino ! Ce petit bijou de création (récompensé à trois reprises lors de la cérémonie des Molières 2016) vous embarque, sans filet, dans une course aux fantômes détonante… C’est frais, moderne et terrifiant à souhait, un délice !

>> Pour découvrir le tout nouveau spectacle de Fabrice Eboué, au Théâtre de la Renaissance, réservez dès maintenant vos places sur Ticketac !

Cet article Fabrice Eboué : nouveau spectacle à la Renaissance est apparu en premier sur Le blog de Ticketac.com.

from Le blog de Ticketac.com http://ift.tt/2xsqsHG

Kallagan, le Virtuose du Point Virgule

Amateurs d’humour qui pique, faites la connaissance de Kallagan ! Sur la célèbre scène du Point Virgule, avec son spectacle, Virtuose, l’humoriste sans filtre décrypte, à sa manière, les relations hommes-femmes. C’est drôle, décalé, touchant, sincère et revigorant à souhait. Idéal pour une soirée détente à Paris !

Virtuose de l’humour

Ancien animateur Club Med, Kallagan quitte son Lyon natal en 2005, pour s’installer à Paris. Son one-man show, Alors heureuse, connait un beau succès et permet à l’humoriste en herbe de se produire dans des salles réputées de la capitale (le Théâtre du Gymnase, d’abord, puis le Trévise et le Point Virgule). En 2008, il part à la conquête des Etats-Unis (notamment la Floride) et joue dans de nombreux comedy clubs… Il réitère d’ailleurs fréquemment cette expérience de « showman globe-trotter » et tourne son spectacle (en français ou en anglais) au Canada, en Suisse, en Belgique, au Luxembourg et même à Hong Kong ! Kallagan fait les premières parties (entre autres) de Fabrice Eboué, Jeff Panacloc ou Michel Boujenah et collectionne les récompenses. A son tableau de chasse : Révélation du Montreux Comedy festival en 2014, Prix du Jury et Prix du Public du festival Mont-Blanc d’humour de Saint-Gervais l’année suivante, Coup de Cœur du Point Virgule fait l’Olympia et BobinoEt c’est bien mérité !

Dans son troisième spectacle solo, Virtuose, avec une bonne dose d’autodérision, de l’impro et de l’interactivité, il parle sans tabou de l’homme moderne, de ses failles, de son quotidien de célibataire mais aussi du couple, des femmes et de la naissance de son fils… Un show rythmé, parfois cruel mais toujours diaboliquement drôle. A voir !

Jérémy Charbonnel est aussi au Point Virgule

Un autre lyonnais est également à l’affiche du Point Virgule : Jérémy Charbonnel. Avec son one-man show (le deuxième) Fils de…, il est de ceux qu’il faut absolument venir voir sur scène. Cet humoriste et acteur (vous avez déjà pu le voir, au cinéma, dans Cloclo, le film de Florent Emilio-Siri, avec Jérémie Renier et Benoît Magimel) au talent d’improvisateur indéniable, distille avec délicatesse un humour noir ravageur. A ne pas manquer !

>> Pour découvrir le one-man show Virtuose, de Kallagan, au Point Virgule, réservez dès maintenant vos places, à prix réduits, sur Ticketac !

Cet article Kallagan, le Virtuose du Point Virgule est apparu en premier sur Le blog de Ticketac.com.

from Le blog de Ticketac.com http://ift.tt/2fT9KOp

Ramsès II avec François Berléand aux Bouffes Parisiens

C’est – indéniablement – l’une des comédies événements de la rentrée… Au mythique Théâtre des Bouffes Parisiens, sur une mise en scène de Stéphane Hillel, découvrez Ramses II, nouvelle création croustillante de Sébastien Thiéry ! Sur les planches, un trio en or, François Berléand, Evelyne Buyle et Eric Elmosnino, vous offre une petite pépite d’humour absurde et délirant. A voir !

Ramses II : comédie pharaonique

Décidément, ils ne se quittent plus ! Après le succès, en 2014, de Deux hommes tout nus, puis celui de Momo, l’année suivante, l’inspiré Sébastien Thiéry et l’irrésistible François Berléand récidivent à la rentrée prochaine, au Théâtre des Bouffes Parisiens. Au menu : Ramses II, comédie alléchante à la distribution lumineuse, qui semble flirter avec l’absurde et la folie…
Jean et Elisabeth (Evelyne Buyle), dans leur maison de campagne, attendent leur fille chérie Bénédicte (Elise Diamant) et Matthieu (Eric Elmosnino), son mari. Ces derniers, de retour d’un séjour en Egypte, sont invités à venir raconter leur voyage, autour d’un repas. Mais lorsque Matthieu se présente seul, devant le pas de la porte, les interrogations fusent ! Pourquoi sa femme n’est-elle pas avec lui ? Vraisemblablement, le trio ne se comprend pas du tout et il est impossible de savoir où est Bénédicte… Rien ne va s’arranger, au contraire, lorsque le beau-fils offre au couple, médusé, un masque de Ramses II.

Côté mise en scène, c’est Stéphane Hillel (Un petit jeu sans conséquence, Maris et femmes) qui va diriger cette belle brochette de comédiens émérites. Récemment, il a justement travaillé avec François Berléand, au Théâtre Montparnasse, dans le drôlissime Moi, moi et François B., de Clément Gayet (avec Sébastien Castro). On ne change pas une équipe qui gagne !

Incontournable François Berléand

Comédien ultra prolifique, François Berléand rayonne depuis les années 70, au théâtre, au cinéma ou à la télévision. A son actif, plusieurs récompenses prestigieuses (notamment le césar du meilleur acteur dans un second rôle pour le film Ma petite entreprise, en 2000) et des rôles cultes. On se souvient notamment de sa belle prestation dans Les Choristes, aux côtés de Gérard Jugnot, en 2004, ou de son personnage inoubliable de producteur de télévision cynique, dans le film de Guillaume Canet, Mon Idole (rôle pour lequel il sera nommé, en 2003, aux César, dans la catégorie du meilleur acteur). En 2005, suite au succès retentissant de la pièce Deux hommes tous nus, il est nommé pour le Molière du meilleur comédien. Ramses II, nouvelle aventure alléchante, aux Bouffes Parisiens, ne présage que du bon pour cette rentrée théâtrale de septembre… Affaire à suivre !

Redécouvrez l’interview Ticketac de François Berléand, pour la pièce Moi, moi et François B. en cliquant ici !

 

>> Si vous voulez voir Ramses II, nouvelle comédie délirante de Sébastien Thiéry, au Théâtre des Bouffes Parisiens, réservez dès maintenant vos places sur Ticketac !

Cet article Ramsès II avec François Berléand aux Bouffes Parisiens est apparu en premier sur Le blog de Ticketac.com.

from Le blog de Ticketac.com http://ift.tt/2w1zvSN

FLORENCE FAKHIMI, Comédienne & Metteuse en scène

August 14, 2017 at 09:52PM

affiche-mon-meilleur-copain

A l’affiche : 

Jusqu’au 2 septembre 2017

Lieu : 

Comédie Caumartin

25, rue Caumartin

75009 PARIS

Comparez les prix : 

florence

Par MonsieurThéâtre.com pour Carré Or TV

Rencontre avec Florence FAKHIMI actuellement à l’affiche de « Mon Meilleur Copain », une comédie d’Eric ASSOUS mise en scène par Anthony MARTY à la Comédie Caumartin.

– Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire ce métier ?

Pour être honnête, petite, je ne m’imaginais pas comédienne… Issue d’une famille, où faire de longues études étaient quasiment indiscutable, vivre du théâtre était presque une utopie. J’ai très tôt été immergée dans l’amour que mes parents portent à l’Histoire et la Politique, c’est donc assez naturellement que j’ai d’abord fini mes études dans ces domaines, avant d’émettre l’envie de faire du théâtre. A 22 ans, avec mes diplômes en poche, et surtout après avoir un peu paniqué à l’idée de démarrer si tôt ma vie d’ »adulte », je me suis renseignée sur les écoles de théâtre…  L’école de Jean Périmony correspondait à toutes mes attentes : une école renommée, avec un enseignement riche et divers mais surtout à taille humaine ! Je prenais des cours d’art dramatique depuis l’enfance, cela me rendait heureuse, mais devenir comédienne ne faisait absolument pas parti du schéma… Je voulais faire un test, une pause avant de chercher un premier poste…(enfin c’est ce que j’avais dit à mes parents). Mais la passion a pris le dessus, et c’est évidemment sans regret que je ne suis jamais revenue à ma première vie.

– Quels souvenirs gardez-vous du cours Jean Périmony ?

Des émotions ! On riait,on pleurait,on s’énervait, on stressait comme des fous !  Mais surtout, des rencontres qui ont certainement changées ma vie.  Tout d’abord, avec de formidables professeurs… Marie Boudet, Christian Bujeau, Arlette Théphany, Stéphane Duclot, le regretté Michel Morisot et évidement Jean Périmony, disparu cette année et qui nous manque beaucoup… Mais également une multitudes de copains comédiens, avec qui j’ai monté très rapidement des projets. Et particulièrement, mon grand ami Fabrice Pannetier.

– Comédienne, metteuse en scène, directrice artistique de compagnie, qu’est-ce vous rend le plus heureuse ? Et pourquoi ?

Je dirais qu’être sur scène est ce qui m’apporte le plus d’émotions. mais je ne saurais dire ce que je préfère. Tout est complémentaire à mon sens. Faire de la mise en scène m’aide énormément dans l’approche que je peux avoir d’un personnage. Et être comédienne me permet de plus facilement diriger un comédien. De mieux le comprendre. Quant à la direction artistique, elle me permet de garder le petit côté pragmatique de ma première formation.  La réunion des trois est devenu mon équilibre.

– Qu’est-ce qu’un bon metteur en scène ?

Alors là ! Question piège ! Tout est question de point de vue évidemment et de ressenti. Mais, je dirais, que pour moi le plus important est de réussir à trouver l’équilibre entre liberté et direction précise. Et ce n’est pas évident ! Mais également de permettre au comédien d’être en confiance afin qu’il se sente disponible et heureux dans la création. Je n’ai jamais compris ce qu’un metteur en scène colérique, espérait, en brimant ses comédiens … Pour moi, l’empathie est primordiale !

– Vous êtes co-directrice artistique de la compagnie « Libre à Nous » avec Fabrice PANNETIER, à quelles difficultés devez-vous faire face pour monter un spectacle ?

Sincèrement, tout est quasiment toujours, un problème financier… Et c’est malheureux… Réductions des subventions…frilosité des productions si le spectacle n’a pas de tête d’affiches…etc Mais avec beaucoup de travail et de persévérance, on finit toujours par trouver des solutions !

– Vous êtes actuellement à l’affiche de la pièce « Mon meilleur copain » d’Eric ASSOUS à la Comédie Caumartin, comment est né ce projet ?

Ce projet est né il y a 1 an, et avait pour but principal une levée de fond afin de rénover un ancien et magnifique théâtre à Bar Le Duc. La pièce a eu un tel succès, que l’envie de la rejouer fût immédiat. Je ne faisais pas partie de la distribution d’origine mais j’avais très envie de travailler avec Anthony Marty

et Arnaud Cermolacce car nous nous suivions depuis un petit moment déjà. Ils montent de très beaux projets et se donnent les moyens. Quand ils m’ont appelé pour me proposer le rôle, je n’ai pas hésité une seconde. Et bien sûr, le fait que cela soit une pièce d’Eric Assous, un auteur incontournable que j’affectionne particulièrement.

– Comment abordez-vous le personnage de Nelly ?

Tout d’abord en essayant d’aimer et de comprendre ce personnage qui a, au premier abord, a un caractère, comment dire…un peu  dirigiste et froid… Elle est amoureuse d’un véritable salaud, ce qui rend ses défauts un peu plus acceptables. La regarder, se voiler à ce point la face, la rend véritablement touchante..

– Est-ce un personnage qui vous ressemble ? Et pourquoi ?

C’est un personnage avec des côtés assez sérieux. Je me retrouve un peu là-dedans même si les traits sont extrêmement forcés. Nelly est quelqu’un d’entier, elle est persévérante dans son couple et dans sa vie, elle ne lâche pas et elle n’abandonne pas à la première difficulté. Mais surtout c’est une passionnée !

– Quelles sont les points forts de cette comédie d’Eric ASSOUS ?

Je dirais que c’est une pièce tout public même si le thème est basé sur la tromperie et le mensonge. Il y a beaucoup de gags visuels mais également beaucoup d’énergie sur scène, cela va à 100 à l’heure ! Nous avons un public de 8 à 80 ans et qui rit franchement ! La mise en scène d’Anthony Marty est très cinématographique, que ce soit dans la scénographie, le décor les musiques ou la direction d’acteur. On se retrouve un peu dans « Friends ». C’est une comédie boulevardesque dans l’air du temps. De plus, l’entente entre nous est formidable ! On forme une petite famille avec les comédiens Anthony Marty, Arnaud Cermolacce, Marion Christmann et Anne-Laure Estournes.  J’imagine que cela se ressent sur le plateau !

– Sur quoi repose un succès au théâtre ?

Très bonne question ! Si la recette était connue ça se saurait… Disons,que déjà un bon texte c’est la base ! Une distribution cohérente et bien dirigée et enfin…un peu de sous pour se faire connaître grâce à une bonne communication.

– L’écriture ne vous a jamais tentée ?

Si, mais je ne pense pas avoir ce talent là….j’ai commencé l’écriture d’une pièce avec un ami… mais cela n’a pas été concluant..

– Votre meilleur souvenir de théâtre ?

J’ai beaucoup de très très bons souvenirs ! Mais si il faut en choisir un… : une tournée de 15 jours au Maroc que nous avons faites avec « Les Deux timides » de Labiche. Un accueil INCROYABLE ! C’est un pays magnifique, j’ai très envie d’y retourner !

Le pire ?

Quant à mon pire souvenir…en tout cas celui qui m’a le plus marqué : j’étais encore élève chez Périmony. Nous avions monté une pièce avec des copains du cours et certaines critiques avaient été très dures…: « Fuyez ! », « Nous étions 5 et nous n’avons pas rit »…Bref, on était jeunes, c’était notre premier projet et nous avions été un peu choqués par tant de sincérité…  Nous en rions beaucoup aujourd’hui ! Et cela nous a permit de nous endurcir !

– Vos projets ?

A la rentrée, je reprends la tournée de « Room Service » de Jean-Christophe Barc mais également celle de « La Salle De Bain » d’Astrid Veillon. En octobre, ma mise en scène de « Soixante degrés » de Jean Franco et Jérôme Paza repart sur les routes et à la rentrée 2018, je reprendrai la mise en scène de « Piège Pour Un Homme Seul » de Robert Thomas. Je vais également travailler sur une nouvelle création, une pièce policière écrite par Edouard Mutez prévue pour septembre 2018. Et puis bien évidemment une suite pour « Mon meilleur copain » mais chut…je ne peux pas en dire plus !

Extrait vidéo :

Cet article FLORENCE FAKHIMI, Comédienne & Metteuse en scène est apparu en premier sur Carré Or TV.

Théâtres – Carré Or TV http://ift.tt/2vVRgTD
via

Tristan Lopin, irrésistible au Théâtre du Marais

Pour une rentrée sous le signe du rire et de la bonne humeur, au Théâtre du Marais, optez pour le délicieux spectacle, Dépendance Affective, de Tristan Lopin ! Généreux, touchant et corrosif, cet humoriste en herbe se dévoile sans concession et décrypte, avec finesse, les aléas de notre société moderne… Un talent brut !

Dépendance Affective

Il fait partie de ces humoristes que l’on rêverait d’avoir en ami… Tristan Lopin, au petit soin avec son public (il vous accueille avec un bonbon), se révèle peu à peu comme l’une des nouvelles pépites du rire hexagonal. Enfilez votre costume de psy, Tristan en a gros ! Dans Dépendance Affective, son premier one-man show (en réalité, un prolongement de Tristan Lopin pense comme une nana, dont nous vous parlions ici) entre stand up et sketches, le jeune homme raconte son quotidien et ses galères de mec fraîchement largué. En recherche constante du prince charmant, il met en avant un problème de taille : même avec la plus grande volonté du monde, tenter de retrouver l’amour lorsque l’on est entouré d’une meilleure amie dépressive, de potes en couple et d’une tante raciste et homophobe, relève du défi ! Déjà un succès au Théâtre le Bout et à la Comédie des Trois Bornes, ce spectacle, au Théâtre du Marais, se savoure en plus de ses petites folies « Youtubiennes »…

Auteur de pastilles humoristiques sur Internet (plus de 54 000 personnes le suivent sur Facebook), il y évoque, sans filtre, des sujets qui l’interpellent (la Manif pour tous, la presse féminine ou le harcèlement de rue). A la mise en scène de Dépendance Affective, on retrouve l’excellent Yoann Chabaud, à l’affiche du Palais des Glaces, à la rentrée prochaine, dans Les Colocataires 4, le show culte improvisé. Pour résumer, en couple, entre amis ou en solo, courrez voir Tristan Lopin !

A ne pas rater au Théâtre du Marais

Le Théâtre du Marais prend, décidément, bien soin de vos zygomatiques et vous fait découvrir de nouveaux talents… Cet été ou à la rentrée, faites d’abord la connaissance de Didou. Formé au cours Florent et à l’École du one-man show, il collectionne les récompenses (entre autres, récemment, le Prix du Public et Prix « Coup de cœur » du Festival du Rire de Villeneuve-sur-Lot et le Prix Jeunes Talents 2017). Coup de cœur également pour Pauline Koehl, humoriste toulousaine qui nous livre ses déboires dans Pauline Koehl Balance tout. A ne pas manquer non plus, le génial Gérémy Crédeville (vu, dernièrement, dans l’émission d’Arthur, Vendredi tout est permis, sur TF1) et son sublime spectacle Parfait et encore je suis modeste… A vos agendas !

  

>> Découvrez le spectacle de Tristan Lopin, Dépendance Affective, au Théâtre du Marais en réservant dès maintenant vos places sur Ticketac !

Cet article Tristan Lopin, irrésistible au Théâtre du Marais est apparu en premier sur Le blog de Ticketac.com.

from Le blog de Ticketac.com http://ift.tt/2fFn20z

Vacances d’été à Paris : découvrez les salles climatisées

On ne va pas se mentir, en août, les températures ne vont (visiblement) pas s’envoler à Paris. Qu’à cela ne tienne, c’est l’occasion parfaite pour organiser une sortie détente, culturelle et sympathique dans l’un des multiples théâtres de notre belle capitale ! Pour éviter, tout de même, de transpirer sur le fauteuil, découvrez ici une sélection de salles climatisées

Toc Toc à La Grande Comédie

Véritable succès cette saison à La Grande Comédie, la pièce de Laurent Baffie, Toc Tocvous promet un pur moment de divertissement. Jubilatoire à souhait, cette comédie folle vous transporte dans la salle d’attente du Docteur Stern, expert dans le traitement des troubles obsessionnels compulsifs. Les patients sont là, tous plus atteints les uns que les autres… Il ne manque plus que le spécialiste !

Les Virtuoses au Théâtre des Nouveautés

Dans la famille des musiciens fêlés je demande les enfants terribles : Mathias et Julien Cadez ! Sur les planches du Théâtre des Nouveautés, les Virtuoses autoproclamés, revisitent avec talent les chefs d’oeuvre de la musique classique (Chopin, Bizet…) comme des titres plus populaires… Un régal pour les oreilles !

Desperate Housemen à Bobino

Desperate Housemenou comment décrypter, avec malice et dérision, les petits riens du quotidien… Le couple par le prisme du mâle ! Après plus de 400 000 spectateurs au Grand Point-Virgule, les humoristes Alexis MacquartJérôme Daran (auteur pour Florence Foresti) et Stéphane Murat vous dérident les zygomatiques à Bobino. On en redemande !

Kallagan au Point-Virgule

Révélation du Montreux Comedy Festival (en 2014) et Coup de cœur du Point Virgule fait l’Olympia et Bobino (en 2015), Kallagan, nouveau phénomène du rire hexagonal, se dévoile sans concession, au Point Virgule. Au menu, un délicieux one-man show, sauce humour noir, interactif et piquant comme il faut. Un Virtuose !

La Guerre des Sexes aux Feux de la Rampe

Signée Pascal Grégoire, La Guerre des sexes, au Théâtre Les Feux de la Rampe, fait partie des incontournables de la période estivale. Comédie aux 500 000 spectateurs, elle vous offre une analyse aux petits oignons sur les relations hommes-femmes. C’est frais, décomplexé et parfaitement interprété… What else ?

Le Jardin d’Alphonse au Théâtre Michel

Après une première version jouée au Théâtre Fontaine en 2005, la sublime pièce de Didier Caron, Le Jardin d’Alphonse s’offre une seconde vie, cette saison, au Théâtre Michel… Et c’est tant mieux ! Rythmée, drôle et touchante, elle vous plonge au cœur d’un règlement de compte familial. A voir !

Pirate ou Corsaire à La Boussole

Cet été, les enfants aussi ont droit à leur sortie théâtrale et ludique. Au Théâtre la Boussole, découvrez Pirate ou Corsaire, une aventure où les mousses (dès 5 ans) partent à bord d’un bateau pour affronter les mers ! Sirène, trésor, tempête et nœud marin, le show saura ravir les aventuriers en herbe et les petits rêveurs.

Dernier coup de ciseaux au Théâtre des Mathurins

Pièce culte aux Etats-Unis, Dernier coup de ciseaux, de Paul Pörtner, a été adaptée, en France par l’irrésistible Sébastien Azzopardi. Molière de la comédie en 2014, cet OVNI théâtral délirant et participatif propose, en direct, d’aider la police à enquêter sur un meurtre… A croquer !

>> Pour découvrir tous les spectacles à l’affiche des salles parisiennes, cet été, rendez-vous dès maintenant sur Ticketac !

Cet article Vacances d’été à Paris : découvrez les salles climatisées est apparu en premier sur Le blog de Ticketac.com.

from Le blog de Ticketac.com http://ift.tt/2uwSCjH

Benjamin Millepied rencontre Ravel à l’Opéra Bastille

En février prochain, à l’Opéra Bastille, le célèbre chorégraphe français Benjamin Millepied reprend deux œuvres majeures de Maurice Ravel : Daphnis et Chloé (incontournable) et Le Boléro (dans la version de Maurice Béjart). Un spectacle innovant et audacieux autour du thème de l’amour et de la séduction… Tout un programme !

Benjamin Millepied et Maurice Bejart

Pour son grand retour à l’Opéra Bastille, Benjamin Millepied (remplacé à la tête de l’Opéra National de Paris, depuis 2016, par Aurélie Dupont) reprend l’une de ses créations les plus lumineuses, Daphnis et Chloé. On se souvient encore de ce ballet sublime de 2013, dans lequel le chorégraphe avait su mêler – avec finesse – modernité et classicisme. Sur une scénographie de l’immense Daniel Buren, on retrouvait parfaitement l’ambiance fantastique propre à l’oeuvre de Ravel. Une reprise efficace donc pour cette nouvelle saison à l’Opéra et l’occasion parfaite pour se détendre l’esprit ! Les amateurs du genre pourront également se délecter du Boléro, chorégraphié par Maurice Béjart, en 1961. C’est avec ce ballet d’excellence (emmené par la danseuse étoile Duška Sifnios), qui flirte avec l’érotisme, que Béjart, véritable génie, marque son temps et entre dans la légende… Presque 90 ans après sa première interprétation à l’Opéra National de Paris, le chef d’oeuvre musical de Maurice Ravel (sans doute l’une de ses créations les plus jouées au monde), reste un spectacle unique, à savourer sans complexe.

A ne pas manquer à l’Opéra Bastille

Ne boudons pas notre plaisir… A nouveau à l’affiche de l’Opéra Bastille, cette saison, on retrouve avec grand plaisir le superbe Don Quichottede Rudolf Noureev (inspiré des chorégraphies de Marius Petipa) et le Roméo et Juliette, de Sasha Waltz. Cette dernière, célèbre chorégraphe berlinoise (révélée au public français lors du Festival d’Avignon, en 2002, avec ses pièces Körper,et noBody), revisite avec raffinement l’oeuvre culte de Shakespeare (sur la musique d’Hector Berlioz). Un délice !

 

>> Pour découvrir le travail de Benjamin Millepied, à l’Opéra Bastille, réservez dès maintenant vos places sur Ticketac !

Cet article Benjamin Millepied rencontre Ravel à l’Opéra Bastille est apparu en premier sur Le blog de Ticketac.com.

from Le blog de Ticketac.com http://ift.tt/2upqH9e

Alex Lutz : nouveau spectacle à l’Olympia

C’est l’un des humoristes les plus doués de sa génération, l’un des comédiens les plus convoités et l’un des metteurs en scène les plus inspirés du moment… Alex Lutz, artiste protéiforme, revient sur les planches mythiques de l’Olympia, pour un tout nouveau spectacle ! L’occasion idéale pour se détendre l’esprit et vivre un beau moment de théâtre.

Incontournable Alex Lutz

C’est l’une des belles surprises de cette nouvelle saison théâtrale : Alex Lutz, le seul, l’unique, remonte sur scène en 2018, à l’Olympia, pour une toute nouvelle aventure en solo ! Molière de l’humour en 2016, « Humoriste de l’année » (selon le magazine GQ), « Meilleur spectacle comique » (lors de la cérémonie des Etoiles du Parisien)… De personnages cultes en situations insolites, son précédent spectacle, véritable triomphe de 2007 à 2015, a été joué partout en France et dans les plus grandes salles parisiennes (de Bobino au Bataclan en passant par le Théâtre du Châtelet et les Folies Bergères). Nous attendions donc, avec impatience, le Lutz nouveau… Et le voici ! Posant fièrement, aux côtés d’un bel étalon, sur son affiche de spectacle/calendrier vintage, le message est clair : l’artiste est mûr, l’homme est épanoui, le show… décalé, évidemment ! Sa facilité déconcertante à croiser les genres (stand-up, théâtre, sketch…) avec élégance et originalité, son talent unique d’interprète et sa capacité à éveiller des émotions, nous promettent un pur moment de divertissement.

Alex Lutz, toujours aussi génial en Catherine, dans La Revue de presse de Catherine et Liliane, sur Canal +, a récemment mis en scène Caroline Loeb, au Théâtre du Marais et à La Nouvelle Seine, dans Françoise par Sagan (à l’affiche du Petit Montparnasse, à la rentrée), un hommage épatant, drôle et émouvant à l’auteure de Bonjour Tristesse. A voir absolument !

Humour toujours à l’Olympia

Vous en voulez encore ? A la rentrée prochaine, l’Olympia met les petits plats dans les grands avec une programmation d’exception… sous le signe de l’humour ! Au menu, deux savoureux spectacles anniversaires à ne manquer sous aucun prétexte… Le premier, de l’inimitable Laurent Gerra (50 ans cette année), à déguster Sans Modération, et le second, de monsieur Dany Boon alias Dany de Boon des Hauts-de-France, qui nous a concocté un pur moment de divertissement (sur une mise en scène d’Isabelle Nanty) à l’occasion de ses 25 ans de scène. A noter également, le show délirant, survitaminé de l’excellente Claudia Tagbo : Lucky. A vos agendas !

  

>> Pour découvrir le tout nouveau spectacle d’Alex Lutz, à l’Olympia, réservez dès maintenant vos billets sur Ticketac !

Cet article Alex Lutz : nouveau spectacle à l’Olympia est apparu en premier sur Le blog de Ticketac.com.

from Le blog de Ticketac.com http://ift.tt/2wn4S7U

La logique des femmes au Théâtre des Feux de la Rampe

August 06, 2017 at 03:02PM

affiche-la-logique-des-femmes

Distribution :

Virginie Stevenoot, Dominique-Pierre Devers

A l’affiche : 

Jusqu’au 16 septembre 2017

Lieu : 

Théâtre des Feux de la Rampe

34, rue Richer

75009 PARIS

Comparez les prix : 

La-logique-des-femmes

Par Bernard Alexandre

Deux comédiens excellentissime 

 

Lola est une séduisante quadra célibattante.

Comme toutes les célibataires de son âge, elle est hyperactive, fait la fête et croque la vie à pleines dents !

Lola se bat pour se faire une place dans ce monde d’hommes.

Lola avait surtout le bonheur sous les yeux et a pris peur…

Lors d’une soirée trop arrosée, elle ramène chez elle un moine pataud.

Et si cette improbable rencontre n’était pas le fruit du hasard ?

On aurait pu penser à la vue de l’affiche assister à une énième comédie romantique… Il n’en est rien !

Après le succès de « La biscotte », Antoine Beauville signe l’écriture d’une pièce intelligente sur la femme moderne : son mode de vie, ses aspirations et ses doutes.

Carole Barbier signe une mise en scène rythmée, et efficace !

Virginie Stevenoot a commencé sa carrière artistique avec une formation de danseuse classique.

la-logique-des-femmes2

Elle a travaillé dans de nombreux cabarets de la capitale mais a aussi dansé pour diverses tournées à l’internationale.

C’est auprès de Jean-Laurent Cochet qu’elle se forme au théâtre.

S’ensuivront des succès avec des pièces telles que « Tout Bascule » ou « Presse Pipole ».

Par la suite, d’autres succès suivront : « « La Kangourou », « Le clan des divorcées », « Ma femme est sortie », ou bien encore « À vos souhaits »

Dans « La logique des femmes », Virginie Stevenoot incarne à la perfection le personnage de Lola.

La comédienne oscille avec brio entre militantisme, hystérie alcoolique et romantisme.

Lola en devient marrante et touchante, mais sans jamais tomber dans le pathos.

Dominique-Pierre Devers est comédien mais aussi auteur et producteur.

On a pu le voir dans son premier seul en scène « Confession, Paternité, Vidéo » joué à Paris mais aussi à Avignon.

Il est aussi l’auteur et l’interprète de 5 autres pièces : « Arnaque à la Santé », « Un pingouin à la Morgue », « Fric-frac et Mic-mac », « Couple XXL » et « Le bar des Grandes Gueules ».

On a pu le voir également dans « Le clan des divorcées »,  « Don Quichotte ou presque » mais aussi dans « Du Rififi à la morgue » (pièce dont il est également l’auteur).

Dans « La logique des femmes », Dominique-Pierre Devers donne vie à un personnage haut en couleur totalement pittoresque.

« La logique des femmes » est une excellente pièce pour la gente féminine, mais aussi pour les hommes qui voudraient percer à jour le(s) mystère(s) de cette dernière…

Cet article La logique des femmes au Théâtre des Feux de la Rampe est apparu en premier sur Carré Or TV.

Théâtres – Carré Or TV http://ift.tt/2vu2Cho
via

Arrête de pleurer Pénélope au Grand Point Virgule

Cet été, Arrête de pleurer Pénélope, la comédie culte signée Christine Anglio, Juliette Arnaud et Corinne Puget, revient au Grand Point-Virgule ! Dans une toute nouvelle version, complètement inédite, le trio féminin le plus déjanté du théâtre français va vous faire passer une soirée délirante et inoubliable. Ambiance girly à croquer !

Le retour des trois copines

Impossible d’être passé à côté du phénomène Arrête de pleurer Pénélope… La pièce culte aux deux millions de spectateurs, jouée pour la première fois, au Café de la Gare en 2002, a remporté un succès énorme en France, comme à l’international (dans plus de 15 pays) et a même eu droit à une adaptation, en 2012, au cinéma. Que les groupies de la première heure se réjouissent, une nouvelle version inédite est à déguster sans complexe, cet été, au Grand Point Virgule. Sur une mise en scène ultra-rythmée de Christine Anglio (l’une des trois auteures), on retrouve le célèbre trio 100% féminin, plus en forme que jamais, toujours prêt à sortir les pires vacheries ! Sur les planches, pour cette nouvelle exploitation, les comédiennes Laura Bensimon, Esla Pasquier et Samantha Benoit, prennent le relai avec brio et tout le monde en prend pour son grade : les riches, les pauvres, les enfants, les hommes, la mode ou le travail ! C’est frais, drôle et revigorant à souhait, une pièce idéale pour la saison estivale. A ne pas manquer !

Cet été au Grand Point Virgule

L’été, c’est farniente, bonne humeur et rire à gogo au Grand Point Virgule ! A l’affiche (en plus des représentations exceptionnelles proposées par Amou Tati, Samia Orosemane ou le Cactus Comedy), craquez pour l’univers délicieusement décalé de Kevin Razy. Dans son spectacle, Mise à jour, cet humoriste hors pair, passé par la case Jamel Comedy Club (et révélé dans l’émission de Laurent Ruquier, On n’demande qu’à en rire, sur France 2), pose un regard plein de finesse sur notre société. Petite info supplémentaire, il est le seul humoriste, aujourd’hui, à avoir sa propre émission de télévision, Rendez-vous avec Kevin Razy, sur Canal +.

>> Pour (re)découvrir Arrête de pleurer Pénélope, au Grand Point Virgule, réservez dès maintenant vos places, à petits prix, sur Ticketac !

Cet article Arrête de pleurer Pénélope au Grand Point Virgule est apparu en premier sur Le blog de Ticketac.com.

from Le blog de Ticketac.com http://ift.tt/2hutecb